Media

En août 2013, le bourgmestre de Huy, Alexis Housiaux, a pris un arrêté limitant le nombre de détenus à la prison. Article de La Gazette de Liège à lire ICI  Cette prison sera d'ailleurs en travaux dès 2015 comme nous l'apprent cet article à lire ICI

Un article de Harold Sax, membre de l'OIP, fait le point sur les pouvoirs (de polices) des bourgmestres à l'égard d'une prison insalubre. A lire sur le site de Justice en ligne ICI

en Belgique, que prévoit la loi pour les « vieux détenus »?

Les administrations pénitentiaires peuvent moduler les peines en fonction de l'âge pour des "raisons humanitaires".

Y a-t-il pas en Belgique une « limite d'âge » au-delà de laquelle un individu n'irait plus en prison mais bénéficierait obligatoirement d'une commutation de peine?

Un article sur ce sujet paru dans La Libre du 2/8/13 à lire ICI

Le sort de Farid Bamouhammad indigne le député Ecolo Eric Jadot et Gérard De Coninck, membre du Conseil central de surveillance pénitentiaire qui lui ont rendu visite à la prison de Nivelles en juillet 2013.  Il se trouvait à ce moment-là depuis 3 mois au cachot.  Un article de La Libre sur ce sujet à lire ICI

Y aura-t-il une prison haute sécurité à Achêne sur le site initialement prévu pour construire un projet de centre de détention pour jeunes délinquants (projet remis dans les cartons)? Des rumeurs vont dans ce sens et des rencontres ont en tout cas eu lieu au mois de juin 2013 comme le relatent ces 2 articles de La Libre à lire ICI et ICI

Selon Yves Beaupain, fraichement libéré, la prison de Forest rationne les détenus et ceux-ci ont faim.  Une interview à lire ICI

Amnesty International épingle la Belgique dans son rapport annuel notamment par rapport aux conditions de détentions dans nos prisons.  Plus d'infos à lire ICI

"Les prisonniers y sont soumis à un traitement inhumain et dégradant", dit l'Observatoire international des prisons. "L'établissement est surchargé et l'hygiène est à revoir". La direction admet certaines critiques. Mais elle nuance.  La suite de l'article à lire sur le site de la RTBF ICI

Evelyne Huytebroeck, ministre de l'Aide aux détenus en Fédération Wallonie-Bruxelles, réagit à la politique menée ces derniers mois par le gouvernement fédéral concernant les détenus et au vote de la loi sur les droits des détenus.  Elle y voit un retour en arrière préjudiciable à leur réinsertion dans la société.  Elle juge inquiétante la politique menée par la ministre de la Justice Annemie Turtelboom (Open Vld), citant le durcissement de la loi sur les libérations conditionnelles, l'exécution des peines d'au moins 6 mois jusqu'à 3 ans, la fin de la gratuité des avocats pro deo, etc.

Un article de La Libre à lire ICI

Un article à lire sur RTBF.be ICI

La position de la ministre de l'Aide aux détenus publiée sur son site Internet : ICI

En modifiant un certain nombre de dispositions de la loi du 12 janvier 2005 relative à l’administration pénitentiaire et au statut juridique interne des détenus (la loi Dupont), le gouvernement veut améliore la sécurité dans les prisons.  Pour ce faire, les droits des détenus vont être rabotés.  Le texte voté à la Chambre ce 14 mai touche à plusieurs points du régime disciplinaire des détenus en vigueur depuis le 1er septembre 2011.  Par exemple, les "fouilles à corps" pourront être étendues à tout détenu entrant, le travail en prison n'est pas reconnu comme un travail au sens légal du terme, la possession de gsm sera plus lourdement sanctionné, le séjour au cachot passera de 9 à 14 jours maximum.

Beaucoup de réactions s'en sont suivie.  Les mesures envisagées font débat et suscite les réactions de plusieurs organisations (OIP, LDH) ainsi que de opposition.

Voici quelques articles suite au vote de ce projet de loi :

Annick Hovine dans La Libre : ICI et ICI A lire aussi le point sur le vote en Commission Justice de la Chambre ICI

Dans Le Soir : à lire ICI et ICI

Dans le Vif L'Express : l'opinion de Thierry Fiorilli -rédacteur en chef adjoint à lire ICI

A lire aussi sur le site de la RTBF : ICI 

Souvenez-vous, l'an passé, Magda De Galan (PS), alors bourgmestre de Forest, avait donné ordre de limiter, pour la fin août  2012 , l’occupation des cellules. L’Etat avait introduit une demande en annulation et en suspension début septembre. Ce recours est abandonné.La suite à lire ICI

Newsletter

Contact

CAAP asbl
Boulevard Léopold II, 44 (local 2C127)
1080 Bruxelles
Tel 02 513 67 10
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.