Media

La prison de Verviers doit être vide pour le 1er décembre de cette année afin d'achever la destruction de l'édifice.  Le transfèrement des 58 détenus de la prison de Verviers commencera début novembre. Plus d'infos ICI

La nouvelle prison de Marche a ouvert ses portes au public durant cinq jours. Quelque 10 000 curieux ont profité des visites guidées. A lire ICI

Le projet de réforme pénale en France en 2013 consiste en un ensemble de mesures modifiant le mode d'incarcération et de sanctions pour les personnes condamnées : lutte contre les sorties sèches et la récidive, création de la «contrainte pénale», peines de substitution...

Le quotidien français "Libération" revient sur la genèse de la réforme pénale de Christiane Taubira avec un dossier très complet à lire ICI

Alors que la bourgmestre de Marche-en-Famenne se réjouit de l'ouverture de la prison et son impact positif sur l'emploi dans sa commune, le bourgmestre de Sambreville continue à défendre le projet d'une nouvelle prison en mettant l'argument de la création d'emplois particulièrement en avant.  Article à lire dans l'Avenir ICI

Cela inspire un Edito à Catherine Ernens toujours dans L'Avenir ICI

La nouvelle prison de Marche-en Famenne a été inaugurée par le Premier ministre Elio Di Rupo et la ministre de la Justice Annemie Turtelboom ce jeudi 17 octobre.  La prison accueillera 312 détenus, les premiers devant arriver le 4 novembre.

La CSC menace déjà de faire grève en raison de problèmes de sécurité.

Suite à cette inauguration, une série d'articles sont parus.

Article paru dans Le Soir avec photos et vidéo à lire et voir ICI et portfolio photos ICI

Dans L'Avenir, Di Rupo déclare qu'il aurait préféré inauguré une école. Article à lire ICI

Dans La Libre, article et vidéo à lire et voir ICI et albums photos ICI

Selon la direction générale de Établissements pénitentiaires, d'ici deux ans environ, les détenus des prisons belges ne devront plus porter d'uniforme, mais se vêtiront de leurs propres vêtements.  A lire dans La Libre ICI

"Semi-libre" est un blog de Rue89 consacré à Alain, un détenu français en semi-liberté.  Il dort quatre nuits par semaine en prison et trois à l’hôtel. La journée, il étudie la psychologie et travaille dans un fast-food. Ce blog de Rue89 le retrouve chaque semaine lors de son entretien avec Julie, assistante sociale à l'Apcars (Association de politique criminelle appliquée et de réinsertion sociale), dont le budget dépend du ministère du Logement, fournit un hébergement en hôtel à des sortants de prison et des personnes sous main de justice : en permission de sortie, en semi-liberté, en libération conditionnelle, en sursis avec mise à l’épreuve. Normalement un nouvel article par semaine. Lire les articles déjà paru sur ce blog : ICI

Ce 30 septembre 2013, l'observatoire International des prisons (OIP) section belge a présenté son rapport sur l'état du système carcéral belge et son évolution ces 5 dernières années. Un rapport accablant, pointant plus de 80 problématiques, parmi lesquelles l'épineux problème de la surpopulation carcérale.  La plupart des journaux ont repris ces constats notamment d'abord via une dépêche Belga ICI, ICI et ICI (même texte mais illustrations et titres différents)

Des articles et Edito sont ensuite parus comme dans La Libre du 1er octobre ICI et ICI ou dans Le Soir, à lire ICI

Sur le site Lesoir.be, le débat interactif du 11h02 de mardi 1/10/13 était consacré aux prisons avec Marc Metdepenningen comme invité. A voir et relire ICI

Le porte-parole de l'administration pénitentiaire a réagi à la publication de ce rapport sur l'état du système carcéral belge en estimant que des mesures sont prises pour améliorer la situation.  A lire ICI

Suite à ce rapport, la ministre de l'Aide aux détenus en Fédération Wallonie-Bruxelles, Evelyne Huytebroeck, également ministre bruxelloise de l'Aide aux justiciables, a dénoncé la situation "indigne d'un État démocratique" des prisons en Belgique.  A lire ICI et ICI

La ministre de la Justice Annemie Turtelboom s'est dite favorable au fait que les détenus qui arrivent à la fin d'une longue peine séjournent dans une institution ouverte. Elle a fait cette déclaration à l'issue d'une visite au centre pénitentiaire agricole de Ruiselede  en Flandre occidentale.  La suite à lire ICI

Au mois de juin 2013, la ministre de la Justice Annemie Turtelboom avait assuré les représentants du personnel médical et paramédical indépendant affecté dans les prisons qu'ils ne feraient pas l'objet de coupes claires budgétaires.  Elle avait alors assuré lors d'une réunion qu'il n'y avait "ni décision, ni volonté" en ce sens.
Les craintes des quelque 400 indépendants concernés portaient sur la suppression des honoraires de disponibilité (gardes du soir et de week-end), les actes et la hauteur croissante des cotisations et le non-paiement des prestations dues.  L'article complet à lire sur La Libre du 27/6/13 ICI
 
Pourtant des mesures ont bien été prises (à lire ICI et ICI) sans concertation avec les médecins de prison.
Les médecins francophones ont dès lors lancé un mot d'ordre de grève des gardes pour dénoncer les retards de paiement récurrents et considérables du SPF Justice (fin septembre ils n'étaient plus payés depuis mai 2013) et les mesures d'économie qu'a décidées la ministre: suppression des honoraires de garde la nuit et le week-end, révision des règles de prescription de certaines molécules, etc. A lire ICI
Les médecins néerlandophones se sont joints à leur collègues francophones dans cette action de protestation. ICI
 
La grève des interventions de nuit à donc débuté ce 1er octobre. Lire la dépêche Belga ICI

Newsletter

Contact

CAAP asbl
Boulevard Léopold II, 44 (local 2C127)
1080 Bruxelles
Tel 02 513 67 10
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.